Nos amour de Yorkshire Terrier

Cette race jouit aujourd’hui d’une immense popularité. Malgré le fait qu’il n’a pas été créé exclusivement pour cela, le Yorkshire Terrier est prit en tant que chien de compagnie, car il n’est plus utilisé pour la chasse ; le dernier siècle il excellait à la fois comme chien de chasse mais était aussi très apprécié comme un fidèle compagnon au sein d’un appartement. Il s’habitue rapidement à la vie urbaine et il n’a pas besoin de trop d’espace pour s’épanouir vraiment.

yorkshire terrier

Les origines du Chien Yorkshire Terrier

La race existe depuis les temps des moulins du comté de York il y a plus d’une centaine d’années, en Angleterre, où leurs ancêtres ont chassé les souris et les rats. Ils ont été appelés tantôt Clydesdale, du nom de la rivière Clyde, tantôt Paisley, du nom du quartier ou se trouvaient les usines. Cet ancêtre est en quelques sortes un Skye Terrier à poils soyeux, d’un poids légèrement inférieur et à la robe bleue et feu. Les maîtres de ce « mauvais » Skye ont entrepris de l’améliorer pour l’adapté à leurs besoins.

Il fut croisé avec des ratiers très vivaces, les Broke-Haired Terrier (aujourd’hui disparus), le résultat fut un chien plus petit, plus mince et plus agile. Puis pour finir, après quelques croisements avec le Skye Terrier, le Dandie-Dinmont, le Manchester Terrier, le Cairn Terrier et le Bichon Maltais ; le Yorkshire Terrier était né.

La personnalité du Chien Yorkshire Terrier

Ce terrier a une forte personnalité, malgré sa petite taille. Il est courageux, il est un bon ratier, malgré l’aspect de chien gâté.

A propos des soins et de la santé de la race Yorkshire Terrier

chiot yorkMalheureusement, une maladie congénitale du genou – luxation rotulienne – est très fréquente et nécessite une intervention chirurgicale. Les symptômes apparaissent aux chiots âgés de 4 à 6 mois. Il est recommandé, pour le bien de la race, que les individus touchés ne s’utilisent pas pour la reproduction. Il est normal pour les chiots de développer des zones noires sur le manteau, car la couleur devient caractéristique avec l’âge.

Les devoirs du maître

On doit consacrer beaucoup de temps au brossage de la robe de ces chiens. S’il c’est boueux, la meilleure solution est d’attendre que ça sèche, puis l’enlever avec une brosse. La zone autour de la bouche doit être propre tout le temps et nettoyée ou brossée régulièrement.

Les traits spécifiques – caractéristiques

Crâne  : relativement petit, avec museau approximativement de la même longueur
Yeux : de dimensions moyennes, le plus souvent foncés, étincelants
Oreilles : petites, en forme de V, semi-dressées, à proximité une de l’autre
Poitrine : de taille moyenne, sépare les deux pattes avants
Queue : portée sur la ligne du dos
Mâchoire :articulée en ciseaux parfait, régulier et complet
Hauteur :au garrot 10-23 cm
Poids : de 2 à 5 kg

Laisser un commentaire