Nos amours de chiens : Le Yorkshire

Introduction

Le Yorkshire Terrier, est un race de chien très connu comme une sorte de petit « accessoire » à la mode dans le milieu des années 1800. Cependant, ses véritables origines remontent à la classe ouvrière de l’Angleterre, en particulier avec les mineurs et les tisserands qui ont immigré en Angleterre de l’Ecosse dans le milieu du 19ème siècle, où il était un ratier prisé.

yorkshire

Le York d’aujourd’hui est un charmant compagnon et un chien que l’on expose assez souvent. C’est aussi l’un des chiens les plus populaires au monde, toutes races confondues. Il a été décrit comme étant courageux, autoritaire, dynamique, intelligent et vif. Lorsqu’il fait la fête, le yorkshire donne l’impression d’être « monté sur roues, » parce que ses pieds ne sont généralement pas visibles sous son très long manteau de poils.

Trop le dorloter peut le conduire à des comportements névrotiques, comme des aboiements ou une certaine agressivité, le York peut être un peu difficile à rendre propre.

Personnalité

Les personnalités des différents Yorkshire Terriers dépendent beaucoup de la façon dont ils sont élevés. Certains sont plus fougueux et courageux comme un terrier, tandis que d’autres sont plus des « divas délicates » qui nécessitent un traitement royal à tout moment. Ils sont ce qui vient habituellement à l’esprit quand quelqu’un dit, « chien de sac à main». Cela est dû au fait que pendant 2 ou 3 siècles les femmes les gardaient dans leurs sacs à main ou sous le bras. Ces petits chiens monopolisent très souvent l’attention et n’aiment pas être laissés sans compagnie – même si n’est que pour faire un aller-retour dans la cuisine. Leurs propriétaires disent souvent d’eux qu’ils sont de vrais « pot de colle ».

Ils sont d’excellents compagnons pour les personnes âgées qui ont le temps de concentrer toute leur énergie sur leur chien, mais peuvent être tout aussi heureux dans les familles de toutes tailles.

Exigences d’activité

Le Yorkshire ne nécessitent pas beaucoup d’activité vigoureuse afin de rester en bonne santé et heureux. Une promenade quotidienne dans le quartier ainsi qu’un peu de jeu dans la journée peut tout à fait répondre à leurs besoins en exercice. Ils doivent toujours être tenus en laisse ou dans une cour clôturée, s’ils sont à l’extérieur. Ils sont petits mais restent des chiens taquins qui n’hésiteront pas à chercher la bagarre avec d’autres chiens – peu importe la taille du chien – ils ont aussi une forte tendance à chasser les choses.

La taille d’un York est très attrayante pour les gens qui vivent dans des petits appartements qui n’ont pas spécialement de terrains ; ces chiens se sentent à l’aise dans des maisons de n’importe quelle taille. Tout ce qu’ils ont besoin pour prospérer et bien vivre se résume à la nourriture, l’eau, l’exercice modéré et toute l’attention que vous pourrez lui donner.

La capacité d’entraînement

Les Yorkshires sont modérément faciles à éduquer. Ils sont terriers, ce qui signifie qu’ils sont un peu têtus ainsi qu’une certaine propension à l’indépendance. Au début, lors de l’éducation du chiot, procéder systématiquement à des jeux avec beaucoup d’éloges et des friandises. Gardez les jeux comme exercices et comme manière d’imposer votre dominance. Certains York n’aiment pas la pluie et refuseront de sortir quand ils sont mouillés. Certains n’aiment tout simplement que l’on leurs disent quoi faire.

Traits de comportement

La socialisation est importante dans le développement sain d’un Yorkshire. Ils sont naturellement méfiants envers de nouvelles personnes et aboient sans cesse, et dans certains cas extrêmes, peuvent mordre. En clair ce sont des chiens qui ont les nerfs à vif. Ils aboient à chaque petits bruits, et sont souvent difficiles à contrôler dans un immeuble où les gens sont constamment vont et viennent. Il est impératif que votre chien apprenne vite à obéir aux ordres de cesse d’aboyer.

Apparence

Les Yorkshire sont de « petits jouets » à poil long de structure compacts et bien proportionnées. Le poil est long et soyeux et doit être « bleu acier » et or. Tous les chiots sont nés noire avec extrémités couleur feu, et murisse dans leurs manteaux d’adultes après un an. Les poils sont séparés dans le dos du chien et se développent à l’écoulement. La tête est plate avec un museau de longueur moyenne. Les yeux brillants et la petite truffe toutes noire. Les oreilles sont petites, triangulaires et dressées.

Besoins en soins

Le brossage doit être quotidien pour empêcher les nœuds et pour garder le pelage propre. Quelle que soit la texture du poil, si le chien n’est pas affiché, il n’y a pas nécessité pratique de garder les poils longs, et de nombreux propriétaires choisissent de couper le poil court afin de réduire l’entretien.

Vérifiez les oreilles de manière hebdomadaire pour repérer des signes d’infection, d’irritation, ou d’accumulation de cérumen. Nettoyer régulièrement avec un nettoyant et des boules de coton vétérinaire agréé. Leur brosser les dents au moins une fois par semaine pour éviter l’accumulation de tartre et ainsi, lutter contre les maladies des gencives. Les petits chiens sont sujets à des problèmes dentaires, en particulier quand ils vieillissent, donc plus les dents sont brossées à la maison, mieux c’est. En outre, les griffes doivent être coupées une fois par mois si le chien ne s’use pas les ongles naturellement.

Laisser un commentaire